Grippe aviaire

La grippe aviaire atteint l'avifaune sauvage de façon dramatique.

En partenariat avec Bretagne Vivante, la LPO Bretagne et Vivarmor Nature, nous avons sollicité le préfet pour informations et mesures préventives.

Cliquer ci-dessous pour télécharger :

 

Courrier au préfet du 13 septembre 2022

Migration postnuptiale sur le site de la Cotentin

Le suivi de la migration postnuptiale sur le site de la Cotentin est reconduit en octobre 2022.

 

Toute personne intéressée pour découvrir et aider au suivi est la bienvenue sur le site !

 

N'hésitez pas à nous contacter.

 


Comptage des nids d'hirondelles et de martinets

Dates des comptages de nids d’hirondelles et de martinets programmés

au cours du mois de juillet.

 

02/07 : Yffiniac à 10h00, devant la mairie (Gilles Allano)
02/07 : Quessoy à 10h00, au parking en face de la salle des fêtes, rue de l’Hôtel Girault (Annie Moisan Rouxel, inscriptions souhaitées, contactez-nous)

02/07 : Étables-sur-Mer à 10h00, devant la mairie (Elouana Gharnit et Danielle Libert)
06/07 : Languédias à 14h00, place de l’église (Margaux Ruiz)
06/07 : Plestan à 14h00, devant la mairie (Delphine Even)
07/07 : Dahouet à 9h00, devant le bar «Le Moulin de la mer» (Thérèse Grosmaitre)
07/07 : Saint-Alban à 11h30, parking près de la mairie (Thérèse Grosmaitre)
07/07 : Pléneuf-Val-André à 17h00, devant la poste (Thérèse Grosmaitre)
13/07 : Saint-Aaron à 14h00, devant la mairie (Delphine Even)
23/07 : Ploubazlanec à 10h00, devant le Milmarin (Eléna Lombart)

27/07 : Evran à 18h00, sur le parking du collège Sainte-Anne (Dominique Lefeuvre)

 

Ouvrez bien grands vos yeux pour ne pas rater les nids d'hirondelles et de martinets qui pourraient se cacher dans votre commune, et si vous avez de la chance, chez vous !


Sortie Landes de Locarn

Plusieurs bénévoles du GEOCA se sont retrouvés ce lundi 16 mai pour une journée dans les Landes de Locarn afin de partager leurs connaissances sur l’avifaune de notre région. Malgré une météo capricieuse, c’est dans une ambiance conviviale que le groupe a pu profiter de la présence de nombreuses espèces, telles que : Pouillot fitis, Fauvette pitchou, Fauvette à tête noire, Fauvette des jardins, Bruant jaune, Busard Saint-Martin, Tourterelle des bois, Alouette des champs, etc... 🐦
Cette année, une étude est réalisée dans les Landes de Locarn pour évaluer la richesse avifaunistique, les données récoltées seront donc un atout, en plus des inventaires que l'on effectue.
Quelques photos de ce beau moment de partage!  📸
Crédit photos : Brigitte Nedellec, Laurent Thebault


RÉUNION DES BÉNÉVOLES : Agir pour les hirondelles et les martinets de nos communes

Ces dernières décennies, les hirondelles et les martinets ont vu leurs populations décliner. Les effectifs d’Hirondelle de fenêtre ont ainsi chuté de 42% depuis 1989, selon le Suivi temporel des oiseaux communs (STOC) coordonné par le Muséum national d’Histoire naturelle et la LPO. Les raisons de ce déclin sont multiples : baisse de la ressource alimentaire par l’emploi d’insecticides, destruction directe des nids, modification du bâti (disparition des bâtiments ouverts et des cavités, ravalement des façades…), destruction sur leurs zones d’hivernage…

 

Une démarche inter associative

 

Depuis 2018, le Groupe d’études ornithologiques des Côtes d’Armor (GEOCA) anime chaque année une campagne de sensibilisation dédiée aux hirondelles. L’objectif est d’apprendre au grand public à reconnaitre les différentes espèces, à recenser leurs nids et à les accueillir.

 

En complément de la plaquette de l’enquête qui permet à chacun de s’informer et de participer, des comptages participatifs sont organisés sur certaines communes, par le GEOCA et les autres associations naturalistes du département. Ces actions citoyennes améliorent grandement la remontée des informations et la sensibilisation des habitants. Elles permettent également d’initier des échanges avec les élus et les riverains, qui peuvent déboucher sur des opérations concrètes pour protéger les nids et améliorer les conditions d’accueil des espèces.

 

Cette année, le GEOCA, VivArmor Nature, la LPO Bretagne et Bretagne Vivante ont créé un groupe de travail « Agir pour les hirondelles et martinets » afin de mutualiser les outils, les réflexions et les forces vives !

 

Une première action est engagée : mobiliser et former des bénévoles intéressés pour organiser un comptage participatif des hirondelles et martinets à l’échelle de leur commune ou de leur quartier. Pour cela, des outils clés en main seront mis à disposition (tutoriel du bénévole organisateur, courriers types, affiches types, plaquettes de l’enquête…) et un système de compagnonnage sera proposé (les novices pourront assister à des comptages participatifs organisés par des bénévoles expérimentés avant de se lancer).

La réunion des bénévoles

Nous organisons une première réunion des volontaires le :

 

mercredi 27 avril, de 14h à 17h, à Ploufragan

 

Le RDV est donné dans la salle de réunion du Bâtiment A de l’Espace KERAIA, au 18 A rue du Sabot, 22400 Ploufragan.

 

Au programme :

  •    Présentation des espèces
  •   Présentation des différents types de nids que l’on peut rencontrer lors d’un comptage  (nid frais, nid ancien, trace d’ancien nid, ébauche de nid…)
  •  Témoignages de bénévoles ayant organisé et animé des comptages participatifs
  •  Présentation des outils mis à disposition des bénévoles
  • Échanges sur ce qu’il reste à développer et sur les comptages déjà programmés pouvant permettre aux novices de voir comment les bénévoles aguerris procèdent

 Inscriptions via le formulaire en ligne : 

 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdihCVV4cX7hrDi9JrVYzWX3JsV3KB8vK6QsOX9Ib-k01cYZg/viewform

 

On a hâte d'échanger avec vous et de lancer des vocations!


ON MARCHE SUR DES OEUFS!

Au moment de la réouverture des plages suite au confinement du printemps 2020, le Conservatoire du littoral, l’Office français de la biodiversité et de nombreux partenaires ont lancé une opération pour alerter le grand public sur les risques d’écrasement et de dérangement des espèces nichant sur les hauts de plage (Gravelots, Sternes, Huîtrier pie, Goélands…) et protéger les nids recensés. Ces espèces sont en effet très vulnérables car leurs œufs pondus à même le sol et leurs poussins se confondent parfaitement avec leur environnement. Très efficace vis-à-vis des prédateurs, cette stratégie de dissimulation s’avère préjudiciable sur nos littoraux très fréquentés. 

 

Profitant de l’élan citoyen et des partenariats noués entre structures, la dynamique de sensibilisation des usagers se poursuit aujourd’hui, au national comme au local.


 

 

Depuis 2020, les associations naturalistes des Côtes d’Armor mobilisent conjointement leurs bénévoles pour aider à la protection des nids, et plus globalement de l’habitat « haut de plage » qui abrite tout un cortège d’espèces faunistiques et floristiques patrimoniales.

Les efforts se concentrent sur des secteurs très fréquentés et sensibles vis-à-vis des oiseaux nicheurs : Plougrescant, Penvénan et Pleubian, avec notamment le site de Ralévy, géré par Lannion-Trégor Communauté, et la Réserve naturelle régionale du Sillon de Talbert, gérée par la commune de Pleubian.

 

La mission des bénévoles consiste à aller à la rencontre des usagers pour expliquer la vulnérabilité des espèces et accompagner les dispositifs de protection mis en place grâce au Conservatoire du littoral et aux structures gestionnaires d’espaces naturels (panneaux, enclos, cheminements…).

Au préalable, les bénévoles sont réunis pour découvrir les messages à transmettre et les outils développés pour organiser et animer les tournées (agenda et espace de partage en ligne, kit de sensibilisation, uniforme…).

 

Lundi 25 avril, le Groupe d’études ornithologiques des Côtes d’Armor (GEOCA), VivArmor Nature, la LPO Bretagne et l’antenne Trégor-Goëlo de Bretagne Vivante organisent une réunion des futurs bénévoles, avec l’appui de Lannion-Trégor Communauté, la Commune de Pleubian et le Conservatoire du littoral.

Le RDV est donné à 9h30 sur la place de la Mairie à Plougrescant.

Au programme :

  •  Présentations et échanges en salle : présentation des espèces, des sites, des partenaires, de la démarche et des outils d’animation
  •   Visite des sites à protéger sur Plougrescant et Pleubian
  • Témoignages de bénévoles mobilisés les années passées

Inscriptions via le formulaire en ligne:

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdXQFxdocjFQSA_WtJEqr5FMevCOqiFJfRvdnY0cmksc0Ajeg/viewform

 

Rejoignez-nous pour un bel engagement collectif!

 

 


MIGRATION 2021 - SITE DE LA COTENTIN

Chaque année, le suivi de la migration postnuptiale des oiseaux est effectué sur un grand nombre de sites à l'échelle mondiale, en fin d'été et en automne. Cette année, et grâce à l'implication et à la participation de plus de 45 bénévoles, le GEOCA a effectué un suivi pendant toute la durée du mois d'octobre 2021. Vous trouverez ce rapport ici ! Espérons que cela donnera envie à d'autres bénévoles!


GRANDS CORMORANS

Le Préfet des Côtes d’Armor a décidé de refuser d’accorder la demande de destruction de grands cormorans de la Fédération des Côtes d’Armor pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques (FPPMA 22), suite aux critiques de nos associations formulées lors de la consultation publique. Pourquoi les associations de protection de la Nature bretonnes s’opposent aux demandes de destruction d’espèces protégées comme le Grand Cormoran ? 

Si vous souhaitez de plus amples explications, le communiqué est téléchargeable ici


FORMATION ROC 2022 * COMPLET *

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations au 02 96 60 83 75 ou à l'adresse

contact-geoca@orange.fr


Les Hirondelles de rivage n'ont pas grignoté la falaise de Tournemine !

 

Suite à l’article du Télégramme daté du 24 janvier 2022, le GEOCA, VivArmor Nature et la LPO Bretagne souhaitent réagir à l’hypothèse avancée pour expliquer l’éboulement de la falaise de Tournemine, à savoir la présence d’une colonie d’Hirondelles de rivage.

 

L’Hirondelle de rivage est la plus petite des hirondelles présentes en Bretagne. Migratrice, elle revient d’Afrique courant du mois de mars pour s’installer sur des sites naturels, telles que des falaises sableuses de nos côtes ou des sites artificiels comme des carrières.

 

A Plérin, un suivi régulier est assuré chaque année et on estime à une vingtaine de couples nicheurs sur les falaises de Tournemine. Ce type de falaises connait une forte érosion, avec ou sans la présence de cavités d’hirondelles ou de micromammifères. Les falaises de Tournemine sont en effet constituées de lœss : un dépôt sédimentaire très fin et meuble, qui résulte de l’érosion de terrains nus lors des dernières glaciations, puis du transport des particules par le vent. Partout sur le littoral français, ces dépôts sédimentaires sont le siège d’éboulements fréquents. Ce type d’érosion d’un sédiment meuble est un phénomène naturel, fluctuant en intensité d’une année sur l’autre, principalement en fonction des conditions climatiques (pluies notamment) et maritimes (marées, tempêtes) et surtout de leur conjugaison. Il peut être aggravé par les activités humaines, en particulier toutes les constructions pouvant concentrer les ruissellements (habitations, routes, …).

 

Les Hirondelles de rivage ne « grignotent pas la falaise », elles profitent simplement du terrain meuble pour s’installer. Si la falaise s’effrite à cause des conditions météorologiques de l’hiver, la colonie pourra plus facilement y creuser des cavités au printemps/été.

 

L’Hirondelle de rivage est, tout comme l’Hirondelle de fenêtre, l’Hirondelle rustique ou le Martinet noir, une espèce protégée par la loi. Lui attribuer un rôle majeur dans les éboulements de falaises pourrait entamer le travail de sensibilisation porté localement par les associations de protection de la nature (GEOCA, VivArmor Nature, LPO Bretagne, …) et les structures publiques (Mairie de Plérin, Saint-Brieuc Armor Agglomération, Conservatoire du littoral, …), voire augmenter le risque de destruction intentionnelle ou de dérangement d’espèces et d’habitats protégés, tous deux interdits par la loi.

 

Le GEOCA, en partenariat avec la Mairie de Plérin, effectue chaque année, une sortie de sensibilisation sur les Hirondelles et un travail de protection des colonies d’Hirondelles de rivage avec le Conseil départemental des Côtes-d’Armor. De plus, depuis 2020, un travail de fond sur la sensibilisation aux espèces nicheuses littorales est en cours entre les associations de protection de la nature et le Conservatoire du littoral avec l’opération « On marche sur des œufs ».

 

Ces espèces, comme tant d’autres, méritent notre attention et nous devons apprendre à leur ménager une place, sans chercher sans cesse à les accuser de tous les maux.

 

Cliquer ci-dessous pour télécharger le communiqué :

                                                    Communiqué du 26 janvier 2022

 

En savoir plus sur l’opération « Agir pour les Hirondelles » :

https://www.geoca.fr/participer/agir-pour-les-hirondelles/

 

En savoir plus sur l’opération « On marche sur des œufs » en Côtes d’Armor : https://www.vivarmor.fr/2021/09/08/bilan-de-loperation-attention-on-marche-sur-des-oeufs-en-22/


Oiseaux des jardins 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le comptage Oiseaux des jardins aura lieu les  29 et 30 janvier 2022.

 

Plus de renseignements ICI

 

Les Flyers et affiches sont disponibles au 18C rue du Sabot, dans les locaux de l'association.

 

Bon comptage à tous!


Migration post-nuptiale

 

 

Cette année, nous serons sur le site de suivi de la Cotentin à Planguenoual tout le mois d'octobre! 

 

 

Du lever du soleil, jusqu'à 13h selon le protocole pour le suivi des passereaux. 

 

 

 

Nous vous accueillerons donc sur le spot à cette occasion, n'hésitez pas à venir nous prêter main forte.

 

Pour cette année, nous aurons la possibilité d'accueillir des bénévoles sur plusieurs jours grâce à la participation de l'Herbarius, qui proposera des chambres ou des emplacements de camping sur son site, situé à 1.5km du spot de migration.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

 

Vous pouvez aller consulter les chiffres de la migration des oiseaux à la Cotentin sur Trektellen.

 

On vous attend nombreux pour cette année de suivi salarié qui, nous l'espérons, le restera dans les années futures!


Le Fou n°98


Le nouveau numéro de la revue "Le Fou" du GEOCA vient de paraître et est disponible pour tous les adhérents !
           
Le Fou paraît annuellement depuis 1984 et rassemble :
• les dernières synthèses d'observation
• de nombreux résultats d'études
• des articles
• des comptes-rendus de sorties
• diverses anecdotes ornithologiques
• une revue de presse...
   
           

Retrouver également les anciens numéros du Fou sur https://www.geoca.fr/s-informer/revue-le-fou/



30 ans du GEOCA

 

 

Retrouvez les tee-shirts à l'occasion des 30 ans de l'association aux locaux du GEOCA.

 

Ps : Il y a aussi éco-cup GEOCA ! 

 

Contactez-nous pour avoir le votre.


Enquête hirondelles 2021

Depuis 3 ans, le GEOCA organise des journées de comptage de nids d'hirondelles au mois de juin et juillet afin de suivre l'évolution de leurs populations sur tout le département.

 

Vous trouverez le programme des comptages en cliquant ici.

 

Si vous souhaitez y participer, n'hésitez pas à nous contacter par mail à l'adresse suivante : contact-geoca@orange.fr

 

Des ressources sont également disponibles à cette page afin d'en apprendre plus sur les hirondelles.



Résultats de l'Assemblée Générale du GEOCA

@ Yoan Raoul
@ Yoan Raoul

 L'Assemblée Générale s'est tenue le 20 juin 2021. 

 

Synthèse de l'Assemblée Générale 2021

 

A la suite de celle-ci, le nouveau Conseil d'Administration s'est réunit. 

 

Synthèse du Conseil d'Administration - Juin 2021

 


Opération "Partageons la plage"

 

Le 10 mai 2021 se tenait la journée de formation des bénévoles de l'opération « Partageons la plage ! ».

 

L’objectif de cette opération est de sensibiliser le grand public à la vulnérabilité des espèces nicheuses et aux dérangements qu’elles peuvent subir et protéger les habitats et nids. Il s'agit également de maintenir une présence sur site permettant d’expliquer, d’accompagner les dispositifs de protection mis en place grâce à l’appui du Conservatoire du littoral et des structures gestionnaires d’espaces naturels.

 

Au cours de cette journée, les bénévoles ont découvert les différents sites à protéger. Ils ont été formés à la détection et à la protection des oiseaux.
Mais aussi appris les informations naturalistes et les messages de prévention à transmettre aux visiteurs.
Cette opération regroupe le Conservatoire du Littoral, GEOCA, VivAmor Nature et la LPO 22.

Chantier nature au Sillon de Talbert

Le 16 et 17 mars 2021, le GEOCA était présent à la RNN du Sillon avec le garde du littoral pour un chantier nature. L’objectif était de délimiter la zone de nidification des Grands gravelots, goélands, sternes, huitriers au niveau de la spatule du sillon par une clôture dissuasive afin d'empêcher tout dérangement fatal à la survie des œufs et poussins (piétinement, prédation par les chiens). Aussi,  plus de 51kg de macro-déchets ont été ramassés rien que sur la zone de nidification...
                          
Toutes les conditions sont réunies pour maximiser les chances de reproduction. Il ne reste alors plus qu’à attendre l’installation des oiseaux en espérant un franc succès de la nidification !
Merci aux bénévoles du GEOCA, au garde du littoral, son apprentie ainsi qu’à l’équipe technique de la mairie de Pleubian pour le travail réalisé et les moments de partage.


Oiseaux des Jardins 2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le comptage Oiseaux des jardins aura lieu les 30 et 31 janvier 2021.

 

Plus de renseignements ICI 

 

Les Flyers et affiches sont à venir chercher au 18C rue du Sabot, dans les locaux de l'association, en libre service pour respecter les normes sanitaires actuelles.

 

Bon comptage à tous!

 

 

 


    Le portail inter associatif Faune-Bretagne.org, crée par les six associations naturalistes bretonnes, donne la possibilité à tous de communiquer ses observations d’animaux sauvages de la faune sauvage, du chevreuil au dauphin commun, en passant par le lézard vert, des papillons ou libellules.

 

          Depuis sa mise en place en 2013, la remontée d’informations ne cesse de croître : 1 million de données en 2016, puis 2 millions en 2018 et enfin 3,5 millions en 2020 ! Aujourd’hui, c’est plus de 12 000 personnes inscrites qui collectent et saisissent en quelques clics leurs données naturalistes sur Faune Bretagne. En plus de ces observateurs·trices, occasionnels ou plus assidus, il faut également prendre en compte la soixantaine de bénévoles chargés de vérifier les données afin qu’elles puissent être valorisées. Entre la collecte, la saisie et la vérification, c’est en tout plus de 75 000 heures de bénévolat par an qui sont consacrées à l’outil.

 

         L’objectif de l’outil en ligne est d’améliorer les connaissances sur le patrimoine naturel et de favoriser la protection de la nature. Ainsi, les données collectées permettent de sensibiliser le public à la présence des espèces observées et d’identifier des menaces qui pèsent sur elles. Cela permet aussi de réagir à de possibles dégradations de sites comportant des espèces protégées.

 

Enfin, collecter et valoriser des données naturalistes permet de participer à des enquêtes régionales, nationales et internationales, ou encore d’orienter des politiques publiques de conservation.

 

Faune Bretagne, porté par Bretagne Vivante, en partenariat avec le GRETIA (groupe d’étude des invertébrés armoricains), le GEOCA (groupe d’études ornithologiques des Côtes-d’Armor), le GMB (groupe mammalogique breton), la LPO Bretagne et VivArmor Nature, est une illustration de la formidable mobilisation bénévole qui soutient le réseau associatif naturaliste breton.

 

Face à l’effondrement de la biodiversité et au réchauffement climatique, il est plus qu’utile de voir s’engager des citoyen·es à nos côtés.

 

Merci à tous !

 

Vous aussi partagez vos observations : www.faune-bretagne.org


 

 

Le GEOCA participe à la 2ème édition de la Fête des oiseaux migrateurs organisé par VivArmor Nature.

 ANNULE

 

SEULE une exposition de photos sur la migration des oiseaux pourra se tenir du mercredi 28 octobre au samedi 7 novembre à la médiathèque de Langueux.

Le suivi de la migration à la Cotentin a repris!

 

Retrouver les résultats sur : 

 

https://www.trektellen.nl/count/view/1350/20200807

 

Pour plus d'informations, cliquez ICI.

 

N'hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés pour participer.


Le Fou n°97

Le nouveau numéro de la revue "Le Fou" du GEOCA vient de paraître et est disponible pour tous les adhérents !
           
Le Fou paraît annuellement depuis 1984 et rassemble :
• les dernières synthèses d'observation
• de nombreux résultats d'études
• des articles
• des comptes-rendus de sorties
• diverses anecdotes ornithologiques
• une revue de presse...
   
           
Retrouver également les anciens numéros du Fou sur https://www.geoca.fr/s-informer/revue-le-fou/



Transmettez vos observations sur Faune Bretagne !