Aider les oiseaux depuis votre jardin


Accueillir les oiseaux dans votre jardin

 

Un des moyens pour aider les oiseaux est simplement de rendre votre jardin attractif pour la biodiversité.

La combinaison de plusieurs éléments dans le jardin vont favoriser les oiseaux, que ce soit pour nicher, se nourrir, ou se protéger des prédateurs :

- des reposoirs et caches : branches, herbes hautes, murets;

- des endroits où nicher : cavités, arbres et buissons touffus;

- des gardes-manger pour tous : arbres et buissons fruitiers ou à graines, plantes à fleur attirant les insectes.

Crédit photo: Marc Rapillard

Maximiser la diversité des espèces végétales dans le jardin permettra de satisfaire les différentes espèces d'oiseaux dans leurs habitudes de vie. La Bretagne possède de nombreuses essences autochtones, à privilégier. Enfin, il est important de considérer les oiseaux dans votre programme d'entretien du jardin, par exemple pour la taille des haies et arbres.

Télécharger les plaquettes correspondantes:


Le nourrissage des oiseaux en hiver

Le nourrissage des oiseaux n'est pas nécessaire toute l'année, mais seulement pendant les périodes de grands froids.

 

Quelques conseils peuvent vous orienter pour accueillir de manière respectueuse les oiseaux dans votre jardin :
  Ne nourrir que lors d'épisodes très froids et stopper le nourrissage tôt (fin février) ;
  Rester raisonnable quant à la quantité et la qualité d’aliments ;
  Prendre certaines précautions : nettoyage, surveillance, éviter la proximité des baies vitrées, placer les postes hors de portée des chats… ;
  Stopper le nourrissage et désinfecter les postes en cas de mortalité observée ;
  Éviter le pain (indigeste), préférez des mélanges de graines.

Plusieurs conséquences au nourrissage des oiseaux dans les jardins ont été constatées :
- Modifications comportementales : changements de voies migratoires, modifications de la reproduction (date, productivité…)… ;
- Influence sur la répartition des populations (attraction des zones suburbaines) ;
- Hausse des risques de mortalité : propagation des épidémies, prédation parfois facilitée, risque des baies vitrées